Journée mondiale du droit à l’avortement


28 septembre : journée mondiale du droit à l’avortement Un choix. Un droit. Mais aussi une douleur portée encore longtemps. Une chance en France de pouvoir y accéder. Même si les délais sont longs, ces mêmes délais imposant pardois l’IVG chirurgicale plutôt que la médicamenteuse. Un délit encore dans certains pays, où l’IVG sauvage est encore pratiquée, avec tous les risques que cela engendre pour la santé de la femme. Je n’ai jamais vu une femme se réjouir d’avoir fait une IVG. Oh non. Que de larmes. De tristesse. De regrets parfois... Mais c’est un droit fondamental des femmes, droit de disposer de notre corps, de notre utérus, de notre vie. 


Posts à l'affiche