A toi, mon bébé porté !


C'est un sujet qui me tient à coeur car je suis persuadée que nos enfants ont besoin d'être portés, et que c'est un besoin primaire, comme celui d'être nourri, d'être changé, d'être aimé, d'être consolé. Il n'y a qu'à regarder dans d'autres cultures, quelque soit l'endroit du globe, les enfants sont portés dès leur plus jeune âge, depuis la nuit des temps...

Malheureusement, les mères d'aujourd'hui ne se font plus assez confiance, et doutent sur ce besoin exprimé par nos enfants, mettant en avant le risque de donner de mauvaises habitudes à leurs enfants.

Pire, l'entourage en rajoute généralement une bonne couche : "tu ne devrais pas céder aux pleurs", "il faut qu'il s'habitue", "tu vas lui donner de mauvaises habitudes"...

Nos mères auraient elles oublié qu'elles nous ont aussi portés ?

La société actuelle ne va pas dans ce sens non plus. Il faudrait que les bébés naissent, fassent leurs nuits, mangent facilement, ne pleurent pas, et s'occupent tout seul. Il n'y a qu'à voir le nombre de gadgets qui sont créés chaque année pour substituer une présence humaine aux besoins primitifs d'un enfant.

Un bébé quand il naît, ne connaît que le bercement. Le liquide amniotique chaud dans lequel il baigne, lui offre une douceur extraordinaire dans la multitude des mouvements générés par le bébé ou la maman. Il est ainsi bercé, à chaque pas, mouvement, changement de position de sa maman, par les vibrations de la voix de ses parents, par le bruit de la circulation sanguine maternelle à travers l'aorte et le coeur, par les bruits de digestion maternelle, par la respiration de sa maman. Même quand une maman dort, bébé est bercé. Il ne connaît pas l'immobilité.

Après l'aventure magique d'une naissance, il se retrouve dans son berceau immobile. C'est une nouvelle expérience pour lui qui s'avère être une véritable source d'angoisse.

Porter un bébé est essentiel. Le bercer aussi. Cela lui apporte réconfort, sécurité, libération d'hormones favorables à sa croissance, diminution des coliques.

Plus on portera, plus on répondra à ce besoin primaire, plus l'enfant pourra acquérir une confiance intérieure qui lui permettra de découvrir ensuite le monde sans crainte et avec autonomie.

Je l'ai expérimenté à deux reprises avec mes enfants. Je porte encore la dernière qui a 11 mois quand elle en exprime le besoin. Même si cela se fait de plus en plus rare. Je porte aussi pour me faire plaisir car c'est une source de joie de pouvoir sentir mes enfants contre moi.

Faites vous confiance et surtout faites ce que votre coeur vous dit !

Un très joli texte de Marie-Eve Boudreault, fondatrice de jematerne.com qui résume exactement ma pensée :

"A toi, mon bébé porté !

Tu sais, les autres ne comprennent pas toujours pourquoi je te porte, mon bébé.

Des fois, on dirait que je porte le poids de la société en plus.

Ce n’est pas le fait de te porter qui me pèse sur les épaules.

Non, tu me rends le cœur léger de le faire.

C’est que plus souvent qu’autrement je dois expliquer et me justifier de pourquoi je le fais.

Pourquoi c’est meilleur pour ton développement, que tu te développes mieux mentalement, physiquement ou émotionnellement lorsque t’es porté.

Alors que j’aimerais tellement que cette information soit connue, tellement que ça ne soit plus une question qu’on me pose mais qu’on me félicite de le faire.

Qu’au lieu de nous confronter, qu’on nous encourage et qu’on nous soutienne.

Mais ça viendra, mon bébé.

Un jour, je suis confiante que les bébés portés deviendront la preuve vivante de tous les bienfaits du portage.

En attendant, je suis presqu’égoïste.

Je te porte parce que le son de ton souffle et ton odeur me font fondre.

Je te porte parce que, c’est sûrement avec un besoin biologique commun, je ne peux pas te savoir trop loin de moi.

Je te porte parce que ça me donne de la mobilité pour continuer à vivre ma vie de parent, et d’adulte.

Je te porte parce que, quand tous les autres s’étonnent de ton air heureux et tes exploits, je sais et l’affiche avec une fierté (mal) cachée qu’ils proviennent de ton cocon sur moi.

Mais dans le fond des fonds de mes raisons, je le fais jour après jour d’abord pour toi.

Parce que déjà, ça fait ton bonheur. Une chose est sûre, c’est ta position préférée.

Parce que ça calme tes coliques, tes bobos, et tes pleurs.

Parce que ça fait de la «poussière de dodo» et que ça t’endors «instantané».

Parce que comme tous les bébés, tu serais né prématuré pour faciliter le passage de la tête lors de la naissance, et que tu as besoin de ton «4e trimestre».

Parce que tous les enzymes, les neurones et les hormones activés par notre contact constant te permettront d’atteindre ton plein potentiel.

Parce que tu te sens en sécurité avec moi, sur moi.

Parce que tu découvres le monde, nos conversations et activités, à yeux et oreilles grands ouverts avec ma hauteur.

Parce que tu sais déjà que je serais toujours là pour toi si tu as besoin de moi.

Pour toutes ces raisons et encore plus, je suis super heureuse de te faire ce cadeau.

Peut-être le plus beau que je peux te faire de toute notre vie.

Grandis bien à l’abri, mon bébé.

Tu deviendras papillon, et tu verras les bienfaits de notre portage pour toute ta vie.

Et j’espère qu’à travers eux, tu te souviendras d’une chose que je ressens tellement:

Que je t’aime, à l’infini."


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Un ENFANT, c'est L'AMOUR qui prend VIE...

Entrez dans notre univers et laissez vous porter sur la magie du chemin...

Pauline DUPONT SCHWERTZ

Héléna DOUCIN

Sages-femmes

35 ter allée de Champrond

38330 SAINT ISMIER

04 76 52 29 53

Les photos de ce site ne sont pas libres de droit.